Le site tutolife.fr n'existe plus depuis juillet 2020. Le site est maintenant hébergé sur vie-professionnelle.fr.

AccueilContrats de travail › Bulletins de paie plus

Les Bulletins de paie plus en détail

linkedin tweeter facebook

Cette page fait suite à l'article expliquant les bases de calculs à connaître sur le bulletin de paie. Pour les personnes souhaitant s'appuyer sur les connaissances des calculs avec les cotisations salariales et patronales, la loi Fillon, l'URSSAF, les impôts sur le revenu, etc. vous êtes sur la bonne page. Cette article s'appuie sur un bulletin de paie de 2020.

  • SOMMAIRE
  • Bulletin de paie 2020

    Salaire de base

    Éléments entrant dans la comparaison du SMIC
    - Les avantages en nature,
    - Les pourboires,
    - Les primes liées à la productivité,
    - Les gratifications contractuelles.

    Éléments n'entrant pas dans la comparaison du SMIC
    - Les majorations des heures supplémentaires ou complémentaires,
    - Les remboursements de frais,
    - La participation / intéressement,
    - La prime d'ancienneté,
    - La prime des conditions particulières de travail,
    - La prime de vacances,
    - La prime de fin d'année.

    Salaire super brut

    Le salaire super brut correspond à ce que l’employeur débourse réellement chaque mois pour rémunérer le salarié. Il comprend le brut et les cotisations patronales.

    Salaire brut

    Le salaire brut se calcule comme suit : Salaire super brut - Cotisations patronales = Salaire brut.
    C’est la base de la rémunération fixée dans le contrat de travail.

    Salaire net imposable

    Le salaire net imposable se calcule comme suit : Salaire brut - Cotisations salariales = Salaire net imposable.
    C’est la base de calcul de l’impôt sur le revenu.

    Salaire net à payer

    Le salaire net à payer se calcule comme suit : Salaire net imposable - CSG/CRDS non déductible = Salaire net à payer.
    C'est ce que le salarié va percevoir dans son compte bancaire ou par ch&eagrave;que, voire en espèce.

    Le maiement en espèce est limité à 1 500 euros.

    Revoir ces calculs plus en détail : sur cet article là.

  • Les plafonds sont imposés, on ne les invente pas et ils sont mis à jour tous les ans au 1er janvier.

    Cette année, en 2020, le PMSS est fixé à 3 428,00 euros.

    Le PMSS sert de base pour différents calculs.
    - Tranche A et 1 : de 0 à 1 du PMSS, soit égal ou inférieur à 3428 en 2020,
    - Tranche B : de 1 à 3 du PMSS, soit entre 3428 à 13 712 en 2020,
    - Tranche 2 : de 1 à 8 du PMSS, soit entre 3428 à 27 424 en 2020.

    Les tranches 1 et 2 sont utilisées pour les cotisations AGIRC-ARRCO (salariés-cadres et non-cadres),
    Les tranches A et B sont utilisées pour les cotisations URSSAF (cotisation chômage des salariés-cadres et non-cadre).

    Tranches 2020
  • Les cotisations patronales et salariales sont versées à l'URSSAF (Union de Recouvrement des cotisations de Sécurité Sociale et d'Allocation Familiale) et aux organismes.

    Les cotisations patronales

    Les cotisation patronales permettent de financer :
    • Les 4 branches de la Sécurité Sociale :
        - Famille,
        - Accidents du travail, maladie professionnelle,
        - Maladie,
        - Vieillesse.
    • L’UNEDIC (Union Nationale pour l’Emploi Dans l'Industrie et le Commerce),
    • Le FNAL (Fond Nationale d’Aide au Logement),
    • Le régime complémentaire de Retraite.

    Les cotisation salariales

    Les cotisations salariales permettent de financer :
    • Les 2 branches de la Sécurité Sociale
        - Maladie,
        - Vieillesse.

    C’est pour cela qu’il y a 0% à la famille et au Accidents du travail, maladie professionnelle

    • L’UNEDIC,
    • Le régime complémentaire de Retraite.

    Les cotisations salariales sont généralement moins élevées que ce que payent les employeurs.

    Nous versons à l’URSSAF

    • La maladie (maternité, invalidité, décès),
    • La retraite de base (pas les complémentaires),
    • Les allocations familiales,
    • L’assurance chômage,
    • Les accidents du travail.
    • La CSG /CRDS imposables et non imposables.

    La CSG / CRDS financent la protection sociale.

    CSG : Contribution Sociales Généralisés.
    CRDS : Contribution au Remboursement de la Dette Sociale.

    • D’autres taxes versé par l’employeur, comme :
        - La taxe de transport,
        - La contribution dialogue,
        - La FNAL,
        - La Contribution Solidarité Autonomie,
        - Et le forfait social.

  • Préférez ouvrir ou télécharger ces documents tout en regardant la vidéo.

    Les cotisations 2020

    PS : les contributions à la formation seront versés à l'URSAFF à partir de 2021.

    Les autres contributions patronales 2020
  • Réduction Fillon 2020
linkedin tweeter facebook

D'autres articles sur la loi du travail en France et les contrats de travail à lire aussi...

Les CDI - Vie-Pro

Les CDD - Vie-Pro

Les autres contrats de travail - Vie-Pro

Conges payes - Vie-Pro

Conges maternite - Vie-Pro

Periode d'essai - Vie-Pro

Demission - Vie-Pro

Licenciement - Vie-Pro

Rupture conventionnelle - Vie-Pro

Organisation papiers - Vie-Pro

Bulletin - Vie-Pro

Bulletin de paie 2 - Vie-Pro

Les bulletins de paie plus

Dernière vidéo en ligne

video Vie-Pro

Abonnez-vous sur la chaîne YouTube de Vie-Pro

chaîne youtube de Vie-Pro

Likez aussi la page facebook pour suivre toute l'actualité

page facebook de Vie-Pro

Aidez mon site et ma chaîne Youtube à évoluer avec vos dons Tipeee

Tipeee Vie-Pro

Les autres articles

Les CDI - Vie-Pro

Les CDD - Vie-Pro

Les autres contrats de travail - Vie-Pro

Conges payes - Vie-Pro

Conges mat - Vie-Pro

Periode d'essai - Vie-Pro

Demission - Vie-Pro

Licenciement - Vie-Pro

Rupture conventionnelle - Vie-Pro

Organisation papiers - Vie-Pro

Bulletin - Vie-Pro

Bulletin de paie 2 - Vie-Pro

Catégories YT | Plan du site | FAQ | Mentions légales | CGV | Contact | © 2018 - 2020 Vie-Professionnelle.fr

chaîne youtube de Vie-Pro       page facebook de Vie-Pro       Tipeee Vie-Pro